Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Valentin LATIL

Un spot unique dans les calanques

Aller grimper à la paroi des toits, c'est pouvoir se retrouver dans un havre de chaleur, souvent très ensoleillé. De plus, être étudiant à Luminy présente certains avantages non-négligeables, comme pouvoir s'y retrouver en pleine semaine, entre deux heures de cours, avec sensiblement dégun au pied des voies.

Ce qui rend l'endroit magique, c'est d'abord le cadre et l'environnement ! Grimper face à la mer, en dominant légèrement la calanque de Sugiton, avec au loin la pointe du cap Morgiou, c'est tout simplement unique. On peut supposer la marche d'approche (de 25 à 40 minutes selon l'humeur et la forme du moment) très fastidieuse et répétitive, mais elle devient en fait une sorte d'attente très agréable avant d'aboutir au sommet de la Paroi des Toits. Chaque retour qu'il soit crépusculaire, ombragée ou de nuit, est un délice visuel. Les couchers de soleil ne sont jamais semblables et l'ambiance également. Aussi, ce n'est pas qu'une simple sortie de grimpe, c'est un petit périple, un pélerinage peut-être pour rejoindre un lieu méritant plus que le détour. 

Le rocher est souvent patiné, les voies longues (30-35 mètres), nécessitant résistance et continuité. De l'ocre à l'orangé, ce calcaire est typique des zones de concrétion des calanques. Il faut un peu de temps pour s'habituer à la longueur des voies et à leur caractère. Mais surtout, la paroi des Toits, c'est du dévers !

 

Face à la mer...

Face à la mer...

Valentin sort du crux très à doigts de Desafinado (7b)
Valentin sort du crux très à doigts de Desafinado (7b)

Valentin sort du crux très à doigts de Desafinado (7b)

Théo à vue dans Rat de Caniveau (7b+)
Théo à vue dans Rat de Caniveau (7b+)

Théo à vue dans Rat de Caniveau (7b+)

Aujourd'hui, volume pour Théo et plusieurs essais dans un projet pour Valentin : Desafinado, un 7b au crux teigneux et à doigt (un bi-fuyant à compresser).

Dans la séance, échauffement dans un des 6b sur la gauche, avant de partir dans Chat de Gouttière, 7a+ débutant par des colo, puis se terminant dans de gros bacs, en léger dévers, un plaisir de continuité. 

Théo s'engagea alors dans Rat de Caniveau, 7b+ juste à gauche, une voie à réglettes très fines et bien rési. 

Petit grain de folie en fin de journée !
Petit grain de folie en fin de journée !

Petit grain de folie en fin de journée !

Koumiko en mode " Tout sourire !"

Koumiko en mode " Tout sourire !"

Commenter cet article