Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Valentin LATIL

Une séance surprenante

Aujourd'hui, avec Juliette et Théo, petite matinée à la Paroi des Toits. La forme n'est pas vraiment là, surtout pour moi : un bon mal de gorge, les bronches légèrement prises, je ne place pas trop d'ambition pour la séance. 

Echauffement laborieux dans un 7a à vue, c'est dur et je me mets déjà le combat... On ne va pas forcer aujourd'hui, ça c'est sûr. 

Théo pose les paires dans Renatissimo pour Juliette en s'échauffant avant de tenter des runs dans Belle Marquise (8a+). 

Puis, vu la forme du jour, autant travailler tranquillement mon projet du moment, Desafinado (7b), au crux à doigt et teigneux. Je m'engage alors dans la voie, dégaines au baudrier. J'avance dans la voie, arrive au crux, le tente sans vraiment y croire et abandonne avant même d'avoir tenté le mouvement (une lolotte avant de dynamiser en relançant d'un bi-plat sur une réglette crochetante). Je finis ensuite de poser les dégaines tranquillement. Au final, je n'étais pas si mal dans la voie, à suivre. 

Théo s'attache alors à poser les dégaines dans sa voie, ce qui n'est aussi facile. Il recale quelques mouvements, brosse un peu les prises et sort la voie : les dégaines sont en place. 

Entre temps, je me prépare pour tenter un vrai essai dans Desafinado. Bon, j'avais mal au bras gauche, les séances de force du début de semaine me piquaient et m'avaient fatigué. Mais j'y croyais. Je m'élance, serein et déterminé. J'arrive au crux, je me remonte sur l'inverse main droite, serre une épaule dégueulasse pour arriver au bi-plat assez fuyant. Jusqu'à là, ça le fait. Je place mon pied dans l'axe en le remontant un max, cale ma lolotte et me prépare à faire le dernier mouvement de la section difficile. Je me remonte le plus possible et envoie main gauche sur la réglette, en la fixant sauvagement. Putain, ça l'a fait ! Je la serrais cette foutue prise, ne me restais plus qu'à assurer le reste de la voie. 

C'était la première croix de la journée. Ju, enchainait son 7a+ juste après et au premier essai, belle Ju' ;). C'était un beau combat, de bas en haut !

Enfin, j'allais assurer Théo dans Belle Marquise, lui aussi déterminé à enchainer pour faire le trio ! Première partie plutôt rando, pour passer le toit, avant d'attaquer une section intense d'une dizaine de mouvements. Premier pas, une lolotte à caler sur un pied infâme, avant de relancer sur une pincette assez loin. Puis, LE pas est juste après : il s'agit de caler un talon pied gauche, de serrer main droite une réglette à arquer et d'envoyer très haut sur un bac salvateur. J'encourage Théo, et.. il s'élance, claque le bac, les pieds partent mais il tient ! C'est fait !

 

Voilà, une matinée qui finit carrément bien, triple croix ! Trop top, et ce n'était pas gagné d'avance. 

La Paroi, un matin un peu nuageux, ambiance quoi !

La Paroi, un matin un peu nuageux, ambiance quoi !

Belle Marquise, une belle ligne du huitième degré.
Belle Marquise, une belle ligne du huitième degré.
Belle Marquise, une belle ligne du huitième degré.

Belle Marquise, une belle ligne du huitième degré.

Le trio imparable, les croix n'étaient pas encore tombées !

Le trio imparable, les croix n'étaient pas encore tombées !

Juliette à la lutte dans Renatissimo (7a+), un classique des toits.

Juliette à la lutte dans Renatissimo (7a+), un classique des toits.

Gros claquage de plat !

Gros claquage de plat !

Sur le chemin du retour...

Sur le chemin du retour...

Commenter cet article