Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Valentin

Le matin

Ce jour-là, Slem m'a fait découvrir encore un autre secteur, et au passage un autre coin des calanques : le rocher des Goudes. Avec Saint Michel d'eau douce, ces deux rochers forment un cirque étonnant, surplomblant la partie sud-ouest des calanques. Après une marche d'approche d'environ 45 minutes, nous nous retrouvâmes enfin au pied de saint Michel d'eau douce pour une ascension en plusieurs longueurs. Après consultation du topo, nous nous sommes décidés pour une voie en trois longueur : Statu quo.

Statu quo : TD+, Saint Michel d'eau douce

L1 5c Mur dalleux, à gouttes d'eau

L2 6c : le crux de la voie, une magnifique dalle où il vaut mieux éviter la chute au niveau des premiers clous. La fin de la fissure risque de réserver quelques surprises ! Une très belle voie, quoiqu'un soupçon engagée au départ.

L3 6a Les prises sont là, mais un peu d'engagement (équipement relativement aéré...) ! Une voie assez longue, où il faut également bien gérer le tirage (40 mètres). Première partie sur dalle à gouttes d'eau, puis fin typé "canyon", dans de gros blocs fissurés.

Globalement, une voie hétérogène, aux longueurs sympathiques et qui porte bien son nom !

"Cette locution est principalement utilisée pour désigner une situation figée..."

 

 

Passage de la fissure de L2, douloureux
Passage de la fissure de L2, douloureux

Passage de la fissure de L2, douloureux

Le cirque des Goudes et les calanques de Morgiou

A gauche, vue sur le rocher des Goudes, en haut de saint Michel d'eau douce

Pour la descente, nous avons préféré la marche aux rappels. Le sentier - répertorié - était assez délicat par endroit. Nous avons fini à la grotte de l'ermite, juste histoire de contempler le 9a du secteur... Très impressionnant du bas pour sûr. Dans un secteur assez proche, j'ai terminé par une 6b en dalle, qui rejoignait ensuite une fissure en 5sup. Pour finir la journée, c'était parfait.

Slem me fit ensuite descendre par l'Escalier des Géants pour rejoindre le village de départ. Une ambiance de mini-gorge, moitié marche-moitié désescalade sur rocher patiné ; il n'y a pas qu'en grande voie qu'on engage ! 

 

Le cirque des Goudes et les calanques de Morgiou
Le cirque des Goudes et les calanques de Morgiou

Anse du Figuier (ou la Figuière) et Falaise du Renard

Ce jour là, la météo n'a pas été des meilleures : vent de plus de 30 km/h  averses prévues. Nous avons tout de même tenté le coup et sommes partis pour l'Anse du Figuier, toujours dans les calanques de Morgiou. La marche habituelle nous a amené au secteur, toujours sec. Un petit rappel, et en deux/trois mouvements, nous nous sommes retrouvés à-même la mer, sur une mince terrasse. Elle était agitée, les vagues déferlantes, tapaient contre la roche, et ne nous rassuraient pas tellement. Quelle ambiance ! 

Je me suis engagé dans un 5c+ assez long pour s'échauffer. Ici encore, les clous étaient relativement espacés... Ce qui n'empêcha pas un tirage important. Entre bourasques de vent, vagues bruyantes et espacement des points, la grimpe était "tendue". Mais, l'expérience fut inoubliable. Grimper dans de telles conditions, c'est à faire absolument ! 

Une autre voie dans ce secteur, une 6a, Raspigaou : Clous espacés et ambiance du site. Départ dans la ligne de faiblesse de la falaise, pour finir dans une longue dalle à gouttes d'eau, bien crochetante. 

Le vent gagnant en amplitude, nous sommes revenus sur nos pas pour grimper dans le dièdre du Renard, bien moins exposé. 

Pique-nique, puis reprise avec Violences passagères en 6c, un pas bloc pour sortir du surplomb, en arquant bien et une suite logique, plus évidente. J'ai été cependant surpris par l'équipement (un clou aurait été enlevé ?). 

La Directe du plan gauche, 6c, de la pure dalle sur granite, légèrement déversante au départ, suivant un dièdre extrèment aplati n'offrant au final qu'une ou deux pinces. Une des plus jolies dans ce style. Très bien équipée. 

Terminator, 6a+, deux petits pas au niveau de surplombs, et le tour est joué. A faire également.

 Voilà pour cette journée, complète, variée, équilibrée, tout pour préparer une agréable nuit. 

 

L'Anse du Figuier, dans la matinée, la mer n'était pas encore déchaînée.
L'Anse du Figuier, dans la matinée, la mer n'était pas encore déchaînée. L'Anse du Figuier, dans la matinée, la mer n'était pas encore déchaînée.

L'Anse du Figuier, dans la matinée, la mer n'était pas encore déchaînée.

Le cirque des Goudes et les calanques de Morgiou

Commenter cet article

Meg 13/04/2013 21:06

Très joli site même si je ne peux pas en apprécier tous les détails vu mes connaissances sur le sujet.... Belles photos en tout cas ;)